Col Artzamendi dénivelés

Profil du Col Artzamendi : Cyclistes aguerris

Situé dans la région du Pays Basque, le col Artzamendi est un véritable défi pour tous les cyclos, que vous soyez amateur ou confirmé. Avec ses deux versants présentant chacun leurs particularités, cette montée offre des panoramas exceptionnels sur la chaîne des Pyrénées et la côte basque. Dans cet article vous découvrirez le profil du col ainsi que les deux chemins recommandés pour le gravir en vélo : Le mythique Pas de Roland ainsi que la route de l’Espelette.

L’ascension mythique du Col Artzamendi

 

Col Artzamendi dénivelés

L’ascension d’Artzamendi par le Laxia (Itxassou). Profil du col : Omar S.G.

D’une altitude de 926 mètres, le col Artzamendi se trouve entre les communes d’Itxassou et Bidarray. Cette montagne est considérée comme l’un des sommets emblématiques de la région des Pyrénées-Atlantiques, notamment en raison de sa proximité avec la célèbre route de la corniche basque. Plusieurs sentiers s’offrent aux cyclistes souhaitant tenter l’aventure, mais quelle que soit la voie choisie, il est conseillé de bien se préparer avant d’affronter les pentes exigeantes du col. Une bonne dose de courage et d’endurance sera nécessaire, sans oublier de pratiquer régulièrement du vélo d’appartement par exemple en suivant ce programme : 1 heure de velo d’appartement par jour.

Ascension du col Artzamendi par le Pas de Roland à Itxassou

L’une des manières les plus appréciées pour grimper au sommet du mont Artzamendi, c’est l’ascension par le célèbre Pas de Roland. Ce passage historique situé à 3 kilomètres environ d’Itxassou, offre un paysage particulièrement pittoresque composé de roches majestueuses et d’un cours d’eau sinueux.

Les caractéristiques du parcours

  • Distance : environ 11,5 km
  • Dénivelé positif : 800 mètres
  • Pourcentage moyen : 7 %
  • Pentes maximales : entre 13 et 18 %

Un départ en douceur depuis Itxassou

Le parcours débute dans le village d’Itxassou avec une montée relativement tranquille sur les 3 premiers kilomètres. Le pourcentage est plutôt modéré, autour de 6 %, ce qui permet de se mettre en jambes et de profiter des magnifiques paysages basques qui bordent la route.

Col Artzamendi en hiver

Accélération des difficultés après le Pas de Roland

Plus on avance vers le Pas de Roland, plus la pente devient raide, atteignant jusqu’à 13 % de dénivelé. Passé ce cap, les choses se compliquent considérablement avec des pentes flirtant régulièrement les 18 %.

Ascension du col Artzamendi par la route de l’Espelette

Une autre option pour gravir le Col Artzamendi est d’emprunter la route qui mène au fameux village de l’Espelette, réputé pour ses piments et sa culture typiquement basque. Ce parcours offre un paysage légèrement différent, avec des pentes plus régulières, mais également très exigeantes. La fin du parcours est particulièrement ardue, ses pentes montent jusqu’à 19%, de quoi vous couper les jambes en fin d’effort! Le parcours passant par le Pas de Roland est certes légèrement plus exigeant physiquement mais il est quand même recommandé pour les cyclistes amateurs.

Cycliste au col Artzamendi

Les caractéristiques du parcours

  • Distance : environ 9,5 km
  • Dénivelé positif : 670 mètres
  • Pourcentage moyen : 7%
  • Pentes maximales : entre 16 et 19 %

Un profil plus constant

Contrairement à l’ascension par le Pas de Roland, celle par la route de l’Espelette présente des pentes plus régulières, oscillant généralement entre 6 et 8 %. Cependant, il ne faut pas se fier aux apparences, car sous cet aspect moins impressionnant se cache une montée redoutable, surtout si l’on souhaite réaliser un bon temps lors de l’ascension.

Attention au final : 4 km à 12,5 %

Le véritable enjeu de cette ascension se situe sur les 4 derniers kilomètres, où le pourcentage moyen atteint pas moins de 12,5 %. Il est donc essentiel de gérer son effort et de garder des forces pour affronter cette partie finale qui mettra à rude épreuve les mollets les plus aguerris.

Les conseils pour réussir l’ascension du col Artzamendi

En raison de ses pentes exigeantes et de son dénivelé conséquent, le col Artzamendi représente un véritable défi pour tous les cyclistes. Voici quelques conseils pour optimiser vos chances de succès :

  1. Choisissez votre versant en fonction de votre niveau : si vous êtes plutôt débutant, il est recommandé d’opter pour la montée par la route de l’Espelette, tandis que les cyclistes confirmés pourront se lancer à l’assaut du Pas de Roland.
  2. Préparez-vous physiquement : entraînez-vous régulièrement sur des parcours vallonnés et prévoyez des séances de fractionné ou de renforcement musculaire.
  3. Gérez votre effort : ne partez pas trop rapidement et adaptez votre allure en fonction de la pente et de votre forme du moment.
  4. Adaptez votre matériel : privilégiez un vélo léger et une cassette avec des braquets adaptés aux forts pourcentages (ex : 11-32).
  5. Munissez-vous d’une bonne carte ou d’un GPS : cela vous permettra de repérer les points stratégiques du parcours et d’anticiper les passages clés.

Ainsi, le col Artzamendi offre aux cyclistes une ascension pleine de défis et de récompenses. Choisir l’une ou l’autre des deux montées possibles, se préparer avec rigueur, bien gérer son effort et profiter des panoramas extraordinaires qui s’offrent à vous tout au long de la route transformera ce défi en une expérience inoubliable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *